Sarthe : Il dépose une main courante contre sa femme alors qu’il est recherché par la police

FAITS DIVERS Il était condamné à dix-huit mois de prison ferme, à Paris, pour des faits de violences commis en 2017, sans avoir purgé cette peine

David Phelippeau

— 

Police (illustration)
Police (illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Une situation relativement cocasse. En allant déposer, le mercredi 4 septembre, à la brigade de gendarmerie de Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe, une main courante contre sa femme de qui il est séparé, un homme de 37 ans a fini en prison. En effet, selon Ouest-France, qui rapporte ce mardi cette histoire, l’individu avait été condamné à dix-huit mois de prison ferme, à Paris, pour des faits de violences commis en 2017. Il n’avait néanmoins jamais purgé cette peine.

Le gendarme qui auditionnait l’homme s’est rendu compte qu’il faisait partie d’une liste d’individus recherchés par la police. Cet habitant de Sillé-le-Guillaume a été déféré au parquet du Mans, le lendemain. Il est désormais derrière les barreaux à Coulaines.