« Gilets jaunes » à Nancy : L’IGPN saisie après une vidéo montrant un CRS frappant un manifestant

MANIFESTATION La vidéo a largement été relayée sur les réseaux sociaux

N.W. avec AFP

— 

Les « gilets jaunes » ont manifesté le 14 septembre à Nancy.
Les « gilets jaunes » ont manifesté le 14 septembre à Nancy. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Le procureur de la République de Nancy a indiqué mardi avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) après la diffusion d’une vidéo montrant un CRS frappant avec une matraque un manifestant lors de l’acte 44 des « gilets jaunes » samedi à Nancy.

Cette vidéo qui dure à peine quelques secondes a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Elle aurait été tournée samedi en fin d’après-midi pendant la manifestation dans une rue du centre-ville de Nancy, selon Le Républicain Lorrain.

Le CRS mis en cause porte un masque

Que montrent les images tournées ? On peut observer un homme, seul au milieu de plusieurs policiers, face à un CRS. Ce dernier lui assène tout à coup un coup de matraque, également appelé « tonfa », sur le visage. Le manifestant recule alors pour s’engouffrer dans un hall d’immeuble, suivi par le CRS.

Le CRS mis en cause porte un masque, ce qui le rend difficilement identifiable. « Il reviendra à l’IGPN d’identifier le policier mis en cause ainsi que le manifestant. Il lui reviendra également de rendre compte du contexte dans lequel s’inscrit l’usage du « tonfa » par le CRS, indique le procureur de la République de Nancy.

Cet été, l’IGPN avait déjà été saisie de 313 enquêtes judiciaires « pour des suspicions de violences policières » lors de manifestations des « gilets jaunes ».