Dunkerque : Un pêcheur recherché pour avoir frappé un bébé phoque

FAITS DIVERS L’ONG Sea Shepherd et la LPA de Calais vont déposer une plainte contre le suspect

Mikael Libert

— 

Le bébé phoque blessé.
Le bébé phoque blessé. — LPA de Calais

L’ONG Sea Shepherd et le Centre de soins de la faune sauvage de la LPA de Calais ont annoncé leur intention de déposer conjointement une plainte contre un pêcheur. Ce dernier est suspecté d’avoir volontairement frappé un bébé phoque, dimanche, sur la plage de Dunkerque, dans le Nord.

Selon Sea Shepherd, un pêcheur au filet a frappé à plusieurs reprises, au niveau de la tête, une jeune femelle phoque échouée sur la plage, dimanche matin. L’ONG précise que c’est un témoin de la scène qui s’est interposé et sauvé la vie de l’animal. Selon les récits des personnes présentes collectés par Sea Shepherd, le mis en cause s’en est pris au phoque, l’accusant de détruire ses filets.

Un animal déjà affaibli

La police a été contactée mais le pêcheur avait quitté les lieux avant l’arrivée de la patrouille. Néanmoins, selon nos informations, plusieurs témoins ont pu fournir aux fonctionnaires le signalement de l’homme, sa photo ainsi que l’immatriculation de son véhicule. La LPA de Calais, qui a recueilli le phoque, a confirmé à 20 Minutes qu’une plainte allait être déposée conjointement avec l’ONG Sea Shepherd pour « destruction volontaire d’espèce protégée ».

Baptisée Laëtitia, la femelle bébé phoque est actuellement soignée au Centre de soins de la faune sauvage. « Elle était un peu malade, c’est pour cela qu’elle s’est échouée. Elle souffre aussi d’ecchymoses à la tête après les coups portés. Un vétérinaire la suit depuis dimanche et elle va mieux aujourd’hui », assure-t-on à la LPA de Calais. Âgé entre deux et trois mois, l’animal doit entrer dans une période de réhabilitation avant de pouvoir être relâché.