Marseille : Kevin Vacher, une figure du collectif du 5 novembre placé en garde à vue

GARDE A VUE Kevin Vacher, figure du collectif du 5 novembre, a été placé en garde à vue à Marseille lundi après la plainte d’une employée de Marseille Habitat

Adrien Max

— 

Le tribunal populaire organisé par des collectifs devant la mairie de Marseille.
Le tribunal populaire organisé par des collectifs devant la mairie de Marseille. — Adrien Max / 20 Minutes

Kevin Vacher, l’une des figures du collectif du 5 novembre, a été placé en garde à vue lundi après midi à Marseille, après avoir été convoqué par la police. Une convocation qui fait suite à l' occupation des locaux de Marseille Habitat​, le bailleur social de la ville, la semaine dernière pour réclamer le relogement de familles expulsées de leur immeuble. C’est à cette occasion qu’une employée affirme avoir été blessée au doigt. Selon la Provence, la victime a déposé plainte.

Le collectif s’est rassemblé lundi soir devant le commissariat de Noailles pour réclamer la libération du militant et rappeler le caractère pacifique de la mobilisation à Marseille Habitat. De nombreuses personnalités politiques, dont Jean-Luc Mélenchon, ont dénoncé ce placement en garde à vue d’un militant du collectif du 5 novembre, qui se mobilise auprès des délogés à la suite du drame de la rue d’Aubagne. Une nouvelle mobilisation est prévue ce mardi à 13h devant le commissariat de Noailles.