Nantes : Une femme suicidaire sauvée in extremis par des policiers sur le pont Audibert

FAITS DIVERS La femme s’apprêtait à se jeter dans la Loire quand une patrouille de police est passée par là

D.P.

— 

Le pont du Général-Audibert enjambe la Loire à Nantes.
Le pont du Général-Audibert enjambe la Loire à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Ils sont passés par là pile au bon moment. Quatre policiers en patrouille (de la brigade des professions réglementées VTC, taxi, ambulances) ont évité un drame lundi à Nantes, ils ont empêché une femme de 29 ans de se jeter dans la Loire et de mettre fin à ses jours, rapporte la police.

En toute fin de matinée, des passants appellent les secours car une femme est montée sur la barrière de sécurité du pont Audibert et veut sauter. Un équipage de police se trouve à ce moment-là à proximité et se rend sur les lieux. Lorsque les policiers arrivent, ils voient deux personnes qui tentent de parlementer avec une femme se trouvant assise sur la barrière de sécurité. Les fonctionnaires agrippent la jeune femme qui a les pieds dans le vide. Cette dernière fait un mouvement brusque du haut du corps en direction du vide manquant d’entraîner les policiers avec elle.

Sauvée in extremis

« Grâce à un effort collectif, les policiers parviennent à extraire la femme sur la route et la mettre hors de danger », raconte toujours la police. La femme, originaire du sud du département, a été prise en charge par les pompiers et conduite aux urgences psychiatriques.