Quimper : Voitures brûlées et nuit de violences après une interpellation mouvementée

FAITS DIVERS Les pompiers et policiers ont été pris à partie par plusieurs individus

Camille Allain

— 

Illustration d'une voiture brûlée,ici à Toulouse, le 17 avril 2018.
Illustration d'une voiture brûlée,ici à Toulouse, le 17 avril 2018. — B. Colin / 20 Minutes

La nuit a été agitée dans le quartier de Kermoysan, à Quimper (Finistère). Plusieurs véhicules ont été incendiés et les pompiers et policiers ont été pris à partie par des individus. D'après Ouest-France, les violences font suite à l’interpellation mouvementée d’un homme qui circulait sans casque sur un deux-roues.

Plusieurs individus auraient alors incendié des véhicules et des poubelles dans le quartier, avant de s'en prendre aux secours qui tentaient d'intervenir pour maîtriser le feu. « La police et la gendarmerie, intervenues en renfort pour sécuriser les pompiers dans leur action, ont également été ciblées par ces délinquants », confirme la préfecture dans un communiqué.

Dans un tweet posté mardi soir, le préfet du Finistère a fait savoir que les forces de l’ordre étaient mobilisées pour « identifier les auteurs de ces actes inqualifiables », avant d’apporter son soutien aux personnels mobilisés. Les incidents n’auraient fait aucun blessé selon la préfecture.