Bretagne : En cavale depuis des mois, un membre de la mafia italienne interpellé

INTERPELLATION L’homme a été repéré à Arzon, dans le golfe du Morbihan, où il avait ouvert une entreprise de nettoyage

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'un intervention de la police ici à Rennes.
Illustration d'un intervention de la police ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Mercredi, la tranquille commune d’Arzon (Morbihan) a découvert qu’elle abritait un membre de la mafia calabraise, qui avait ouvert un commerce sur place. Un homme de 62 ans appartenant à la Ndrangheta a été interpellé mardi, a-t-on appris auprès de la police judiciaire et du parquet général de la cour d’appel de Rennes.

Mario Miceli était recherché depuis plusieurs mois et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen. En janvier 2019, il avait été condamné en son absence à six ans de prison à Milan (Italie) pour « association de malfaiteurs et extorsion de fonds ».

Il avait ouvert une entreprise de nettoyage

En cavale, l’homme avait été repéré par les services de renseignement italiens grâce à l’adresse de son commerce. Le baron de la drogue tenait une entreprise de nettoyage, précise la presse italienne. Il n’a opposé aucune résistance lors de son interpellation, selon la police judiciaire.

La Ndrangheta est une organisation de la région de Calabre, dans le sud de l’Italie. Elle est réputée pour être très active dans le trafic mondial de cocaïne.