Hérault : Le radar fou prenait les voitures pour des camions et flashait à tout-va sur l'autoroute

HORS DE CONTROLE Mis en fonction lundi, le nouvel équipement double face s'est un peu emballé

N.B.

— 

Un panneau indiquant un radar (illustration).
Un panneau indiquant un radar (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Ca flashait sévère depuis lundi, près de Saint-Paul-et-Valmalle, dans l’Hérault. Un radar, qui venait d’être mis en fonction sur l’autoroute A75 en direction de Montpellier, n’en faisait qu’à sa tête depuis deux jours et flashait des automobilistes qui, pourtant, roulait en dessous de la vitesse maximale autorisée.

Aucune amende ne sera envoyée

Après de nombreuses plaintes d’automobilistes, ce radar double face, capable de photographier les deux côtés d’un véhicule, qui dysfonctionnait, a été mis hors d'état de nuire, rapporte Midi libre. L’équipement, d’un genre nouveau, prenait les voitures pour des camions, dont les limitations de vitesse sont différentes de celles des véhicules légers.

Aucune amende ne sera envoyée aux usagers qui ont été victimes de ce radar fou depuis lundi, poursuit le quotidien. En réparation, il devrait être remis en fonctionnement prochainement.