La devanture d'un magasin à Paris (illustration)
La devanture d'un magasin à Paris (illustration) — WPA/SIPA

«BIOMAN»

Paris : La traque du braqueur de magasins Naturalia a duré six mois

Entre mars et août, un individu sans domicile fixe a braqué sept commerces. Parmi eux, quatre magasins bio Naturalia étaient visés

De manière générale, on pourrait dire que les braqueurs de magasins choisissent leur cible en fonction du potentiel butin à voler. Dans le cas de cet homme, difficile de savoir pourquoi il visait particulièrement les magasins bio Naturalia. Toujours est-il que, pendant six mois, ce SDF a attaqué sept commerces à Paris et à Courbevoie, dans les  Hauts-de-Seine, dont quatre magasins de la chaîne Naturalia, rapportent nos confrères du Parisien.

Pour braquer ces magasins, l’homme utilisait une arme factice qu’il braquait sur les employés aux heures de fermeture. Il attachait ensuite les victimes avec des liens en plastique, afin d’avoir la liberté de voler l’argent des caisses, mais aussi de dérober les effets personnels des employés. Le malfaiteur a sévi dans différents magasins de l’enseigne Naturalia à Paris, dans les XIe, XVe et XVIIe arrondissements.

Le braqueur vient d'être mis en examen pour « vol à main armée et séquestration ». Les enquêteurs sont parvenus à l’arrêter grâce aux extraits des caméras de vidéosurveillance et des empreintes génétiques retrouvées sur les lieux. Au total, grâce à ses sept braquages, l’homme, âgé de 40 ans, a récolté un bulletin de plus de 9.000 euros. Pendant son audition, il a nié son implication mais a été écroué après son audition par le juge d’instruction.