Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration.
Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes

FAITS DIVERS

Gers: Un couple retrouvé mort dans sa maison, probablement un féminicide suivi d'un suicide

Les cadavres d’un couple ont été découverts mardi dans le Gers. Selon les premiers éléments, l’homme aurait tué son épouse avant de mettre fin à ses jours

Ils étaient mariés depuis tout juste un an. Une femme de 49 ans et son époux de 81 ans ont été découverts morts, tués par arme à feu, mardi à leur domicile de Pessan, dans le Gers. La femme était allongée sur son lit « avec un impact à la tête » et l’homme, touché lui aussi à la tête, gisait au sol à côté de son fusil.

Une scène de crime qui laisse penser qu’il s’agit « d’un féminicide suivi d’un suicide ». « L’enquête débute mais il s’agit de l’hypothèse la plus probable », a affirmé à l’AFP Charlotte Beluet, la procureure de la République d’Auch.

Soupçons d’infidélité

La macabre découverte a été faite par l’une des filles de l’octogénaire décédé. Le couple se connaissait depuis peu puisque la femme, d’origine gabonaise, était spécialement venue en France en vertu d’un accord matrimonial.

Son mari a laissé des écrits où il indique qu’il avait découvert qu’elle le trompait. Les époux n’avaient pas d’antécédents judiciaires, mais la victime avait contacté récemment le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles.

Le Collectif Féminicides par compagnon ou ex a déjà recensé 93 cas depuis le début de l’année. Si la piste était confirmée dans le drame de Pessan, la triste liste s’allongerait encore.