A plusieurs années d’intervalle et 500 km de distance, il se fait arrêter par le même gendarme

LE MONDE EST PETIT Un automobiliste de 27 ans a été arrêté par un gendarme qui ne lui était pas inconnu, mardi soir à Thouaré-sur-Loire, dans la banlieue de Nantes

J.U.

— 

Un gendarme effectue des contrôles routiers.
Un gendarme effectue des contrôles routiers. — SIPA

C’est une drôle de coïncidence rapportée par les gendarmes de Loire-Atlantique. Un conducteur de 27 ans a été interpellé, mardi soir à Thouaré-sur-Loire, dans la banlieue  nantaise, alors qu’il était au volant d’un véhicule en très mauvais état.

Surprise lorsqu’il a descendu la vitre de sa voiture : le gendarme qui s’apprêtait à le contrôler l’avait déjà arrêté par le passé. C’était il y a plusieurs années à Reims, soit à plus de 500 km de là ! Entre-temps, le militaire avait changé de région et avait été affecté au peloton motorisé de Saint-Herblain, explique la gendarmerie. L’histoire ne dit pas qui a reconnu l’autre le premier.

Sans permis et avec une carte grise douteuse

Comme lors de sa première arrestation, plusieurs faits lui ont été reprochés, en matière de délits routiers. D’abord, l’homme conduisait sans permis et a été contrôlé positif aux stupéfiants. Il a également présenté une fausse attestation d’assurance de sa voiture, achetée 250 euros. « Quant à la carte grise barrée, elle multiplie les propriétaires et les dates de rachats écrites à la main se superposent sur ce document d’origine douteuse », assurent les gendarmes. L’homme a été conduit au commissariat.