Charente-Maritime: Un chirurgien soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur des mineurs, plus de 200 victimes possibles

PÉDOPHILIE Il pourrait y avoir plus de 200 victimes dans toute la France

C.C.

— 

Une voiture de police. Illustration.
Une voiture de police. Illustration. — FRED SCHEIBER

La France est-elle face à la plus grande affaire de pédophilie qu’elle ait connue ? Un chirurgien sexagénaire de Jonzac, en Charente-Maritime, est aujourd’hui soupçonné d’agressions sexuelles sur des enfants. Il pourrait y avoir plus de 200 victimes sur tout le territoire, rapporte la Charente Libre.

Pour avancer cela, les enquêteurs s’appuient sur les petits carnets retrouvés chez le praticien après son interpellation au mois de mai 2017. Dedans, il y racontait « dans le détail les abus sexuels commis sur des enfants, ses fantasmes », selon le quotidien régional. Et 200 noms y auraient été découverts. Spécialisé en chirurgie digestive, il aurait notamment agressé sexuellement ses victimes « en phase de réveil », explique un témoin. 

Sa voisine de 6 ans finit par parler

C’est l’une de ses voisines, une petite fille de 6 ans potentielle victime, qui a fini par sortir du silence en 2017. C’est à partir de ce moment-là que les enquêteurs ont tout découvert. Lors des perquisitions, ils ont retrouvé des poupées cachées sous le parquet, des perruques, des objets sexuels, des photos nus du mis en cause ou encore des images à caractère pornographique dans l’ordinateur du médecin; toujours selon la Charente Libre 

En mars dernier, il a été mis en examen « pour deux faits de viols commis sur des petites filles et pour trois atteintes sexuelles, notamment sur une jeune patiente », précise le journal.

Il « reconnaît des comportements déplacés »

Déjà condamné en 2004 à quatre mois de prison avec sursis pour détention et importation de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique, il reconnaît partiellement les faits aujourd’hui.

Selon son avocat, il « conteste les faits de pénétration mais reconnaît des comportements déplacés. C’est presque un soulagement pour lui d’avoir été interpellé car il était dans un engrenage. » Son procès devant les assises de Saintes pourrait avoir lieu en 2020.