Seine-Maritime: Soupçonné d'avoir enlevé et séquestré l'amant de son compagnon par jalousie

FAITS DIVERS La victime, enlevée en région parisienne, a été retrouvée par les gendarmes du Havre six heures après l’alerte

20 Minutes avec agence

— 

Un gendarme. (Illustration)
Un gendarme. (Illustration) — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Il aurait agi par jalousie. Un homme est soupçonné d’avoir organisé et participé avec trois autres individus à l’enlèvement de l’amant de son compagnon, dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 août à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Il a ensuite été séquestré dans une commune près du Havre (Seine-Maritime), rapporte le site Actu.fr, ce lundi. Les gendarmes ont réussi à le libérer très rapidement après l’alerte.

Géolocalisé et libéré rapidement

L’homme a été enlevé alors qu’il se trouvait sur une péniche, vers une heure du matin. Très vite, l’un des suspects a été géolocalisé à Terres-de-Caux et la compagnie de gendarmerie du Havre, ville située à une cinquantaine de kilomètres, a été saisie de l’enquête. Les militaires ont libéré la victime seulement six heures après avoir été alertés.

Dans le même temps, ils ont placé en garde à vue l’un des malfaiteurs présumés. Ses trois autres complices ont aussi été interpellés un peu plus tard. « Le mobile de l’enlèvement est la jalousie et les preuves de l’adultère du compagnon d’un des auteurs présumés », a indiqué ce lundi à Actu.fr le parquet du Havre. Trois des suspects ont été placés sous contrôle judiciaire, le quatrième en détention provisoire. Ils seront convoqués devant le tribunal correctionnel le 4 octobre.