Seine-Maritime: Un bébé de quatre mois meurt, étouffé par un bout de bâche plastique

ACCIDENT Un morceau de bâche se serait envolé avec un courant d'air et se serait posé sur le visage du nourrisson

20 Minutes avec agence

— 

Un véhicule du Samu (illustration).
Un véhicule du Samu (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Un terrible accident domestique s’est produit dimanche dans une maison à Grand-Quevilly (Seine-Maritime). Un nourrisson de quatre mois est décédé alors qu’il faisait la sieste, vraisemblablement étouffé par un morceau de film plastique, rapporte 76actu.

C’est la mère, âgée de 24 ans, qui a retrouvé son enfant inanimé dans le lit vers 19h. Alerté par ses cris, un voisin s’est immédiatement rendu sur place pour prodiguer un massage cardiaque au bébé, en vain. Malgré leurs efforts, les secours ne sont pas parvenus à réanimer l’enfant.

La thèse accidentelle privilégiée

Selon les premiers éléments de l’enquête, la cause du décès serait accidentelle. Un film plastique, utilisé pour protéger les meubles de la poussière, se serait envolé et aurait atterri sur le visage du nourrisson, l’empêchant ainsi de respirer. La famille séjournait dans la maison des parents de la jeune mère, ces derniers étant partis en vacances. Le père de l’enfant était absent au moment du drame.

L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Rouen. Une autopsie sera pratiquée afin d’éclaircir les circonstances de ce drame, précise France 3 Normandie. Selon une étude de l’association Attitude Prévention, les accidents domestiques sont la première cause de décès chez les enfants de un à 14 ans.