Pyrénées-Orientales: Une femme de 71 ans tuée devant son domicile, son mari en garde à vue

DRAME Principal suspect, le mari de la septuagénaire « d'origine britannique » a été arrêté et placé en garde à vue

Manon Aublanc

— 

Une voiture de police en intervention à Paris (illustration).
Une voiture de police en intervention à Paris (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Une femme de 71 ans est décédée, lundi soir devant son domicile, à Port-Vendres ( Pyrénées-Orientales), après avoir reçu plusieurs coups de couteau, a rapporté France Bleu Roussillon. A l’arrivée des secours, la victime « d’origine britannique » avait déjà succombé à ses blessures.

Le quartier a été bouclé par les autorités pour retrouver le mari de la septuagénaire, le principal suspect du meurtre. Arrêté par les policiers, l’homme de 77 ans a été placé en garde à vue mais il n’a pas encore pu être entendu « car il fait actuellement l’objet d’examens médicaux et est totalement mutique », a indiqué le parquet à l’AFP.

Le couple était séparé depuis environ trois semaines et la victime était logée dans un studio prêté par une amie, où l’agression a débuté, d’après le parquet.

Le 88e féminicide depuis janvier

Quelques minutes plus tôt, le couple, en instance de divorce, se serait disputé. Selon L’Indépendant, l’homme a attrapé un couteau et a poignardé sa compagne à plusieurs reprises. Une enquête a aussitôt été ouverte pour établir les circonstances exactes du meurtre. La police a déjà entendu plusieurs témoins.

Selon L’Indépendant, certains d’entre eux évoquaient la présence d’un autre homme sur les lieux du drame, mais celui-ci n’aurait pas été blessé.

« Le couple était inconnu de la gendarmerie et du parquet qui n’a jamais eu à traiter d’affaires ou plaintes antérieures » le concernant, a ajouté le parquet. Il s’agit du 88e féminicide depuis le début de l’année.