VIDEO. Accident à Millas: Le somnifère pris par la conductrice du bus n'est pas en cause

ENQUÊTE Il n’y a «aucune relation» entre l’accident et le traitement médicamenteux de la conductrice du bus selon les dernières expertises

C.C.

— 

La carcasse du bus accidenté entré en collision avec un TER à Millas, le vendredi 15 décembre.
La carcasse du bus accidenté entré en collision avec un TER à Millas, le vendredi 15 décembre. — RAYMOND ROIG / AFP

L’enquête se poursuit après l'effroyable collision entre un bus scolaire et un TER, qui a ôté la vie à six collégiens le 14 décembre 2017 à Millas dans les Pyrénées-Orientales. Les conclusions des dernières expertises médicales confirment unanimement qu’il n’y a « aucune relation » entre l’accident et le traitement médicamenteux de la conductrice du bus, rapporte L'Indépendant.

Elle est aujourd’hui la seule mise examen dans cette affaire pour « homicides et blessures involontaires par imprudence. » Selon l’avocate d’une des victimes qui réagit auprès du quotidien régional, « la question ne se posait même pas. Les explications sont techniques. Depuis le départ, les rapports établissent sans contestation possible que la cconductrice du bus a commis des fautes ».