Aube: Trois adolescents mis en examen après le massacre d'animaux dans une ferme pédagogique

ENQUETE Ils sont poursuivis pour actes de cruauté envers des animaux, vol et dégradation en réunion et usage de stupéfiants

20 Minutes avec AFP

— 

Un mouton a même dû être euthanasié (image d'illustration).
Un mouton a même dû être euthanasié (image d'illustration). — Pixabay

Ils ont été identifiés grâce à leurs empreintes retrouvées sur des canettes de bière. Les quatre adolescents soupçonnés d’avoir tué des animaux dans une ferme pédagogique de Méry-sur-Seine (Aube), ont été mis en examen. Trois d’entre eux ont été placés sous contrôle judiciaire et le quatrième en centre éducatif fermé, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire.

Les adolescents, âgés de 16 à 17 ans, ont « reconnu leur participation aux faits » lors de leur présentation jeudi au juge des enfants, qui les a mis en examen pour actes de cruauté envers des animaux, vol et dégradation en réunion et usage de stupéfiants, selon le parquet de Troyes. Selon leur récit, ils étaient sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants au moment des faits, dans la nuit de dimanche à lundi.

Un mouton euthanasié

Alertés par les employés de la ferme pédagogique de ce village de 1.500 habitants, les gendarmes de Romilly-sur-Seine ont découvert lundi matin les dépouilles de 13 volailles et d’un lapin et quatre autres animaux blessés, dont un mouton qui a dû être euthanasié.

Les empreintes relevées sur des canettes de bière retrouvées sur place et une enquête de voisinage ont permis d’identifier les quatre mineurs, placés en garde à vue mardi et mercredi. Leurs domiciles ont été perquisitionnés.