Moselle: Un mineur meurt poignardé dans une rixe entre bandes de deux villes

FAITS DIVERS Un jeune homme de 17 ans est décédé. Deux autres sont entre la vie et la mort

T.G. avec AFP

— 

Un gendarme. Illustration.
Un gendarme. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Un mineur de 17 ans est décédé après avoir reçu un coup de couteau dans une rixe qui a également fait deux blessés graves mercredi après-midi à Fameck, en Moselle.

Selon le maire de cette commune, Michel Liebgott, une première altercation aurait opposé des jeunes de Fameck à un habitant d’Uckange, commune voisine, dans l’après-midi, à proximité du club de Prévention, un local dédié à l’accompagnement des adolescents. « Ils se sont ensuite déplacés près du terrain de football où les faits se sont produits », a-t-il ajouté.

Trois jeunes ont été blessés à coups de couteau et hospitalisés dans un état grave. Un mineur de 17 ans est décédé des suites de ses blessures « en fin de soirée », selon l’élu. « Il doit y avoir une histoire » à l’origine de la rixe, « mais on ne sait pas encore laquelle, il y a des rumeurs », a-t-il ajouté.

Les forces de l’ordre déployées à Uckange et Fameck

Sa commune de 14.000 habitants est classée en zone de sécurité prioritaire, tout comme Uckange, ville distante de quelques kilomètres et qui compte près de 7.000 habitants. Des forces de l’ordre ont été déployées dans la nuit sur les communes de Uckange et Fameck, ainsi qu’à proximité de l’hôpital de Mercy, où les blessés ont été pris en charge, pour éviter tout incident, a indiqué la gendarmerie.

La commune de Fameck, en Moselle.
La commune de Fameck, en Moselle. - Maps4News

Quant à l’auteur présumé des faits, le jeune majeur d’Uckange, il est activement recherché par les gendarmes.