Albi: Témoin d'un accident, un policier en congés prend en filature les fuyards

FAITS DIVERS Les deux fuyards ont été interpellés après avoir causé un accident de la route à Albi

B.C.

— 

Une voiture de police en intervention (illustration).
Une voiture de police en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Les techniques de filature, Laurent a plus souvent l’habitude de les enseigner que de les mettre en application. Ce formateur de l’école nationale d’application de la police nationale de Toulouse a dû mettre en pratique ses cours le 18 juillet après avoir assisté à un accident de la route alors qu’il était en congés à Albi.

Il circulait, lorsqu’une voiture le double à vive allure. Quelques centaines de mètres plus loin, il aperçoit un véhicule accidenté avec une jeune fille incarcérée. Elle venait d’être percutée par le chauffard croisé plus tôt et qui prenait la fuite à bord de sa 206, avec un passager à son bord. « Quand j’ai vu qu’un autre témoin de l’accident prenait en charge la victime, j’ai relevé la plaque d’immatriculation et j’ai appelé le 17. Ça m’a mis mal à l’aise de les voir prendre la fuite, c’est lamentable », explique Laurent.

Il décide alors de tenter de retrouver les deux occupants du véhicule, qu’il repère quelques mètres plus loin en train d’abandonner leur véhicule très abîmé dans l’accident. Il décide de les prendre en filature, les perd, avant de les retrouver à nouveau. Ses collègues d’Albi prévenus sont venus interpeller les deux trentenaires.

« Policier H24 »

« On est policier 24h/24, même quand on est hors service, ce que j’ai fait tous les collègues l’aurait fait, c’est un réflexe », assure celui qui est passé par la brigade anticriminalité. Un réflexe qu’il avait déjà eu il y a quelques années alors qu’il se baladait dans les rues de Toulouse, attrapant un voleur qui venait de dérober un sac à une passante.