Var: Les pompiers s’inquiètent après quatre débuts de noyade jeudi

SECURITE Les pompiers du Var rappellent les consignes de sécurité élémentaires après le début de quatre noyades dans la seule après-midi de jeudi

Adrien Max

— 

Une piscine. (Illustration)
Une piscine. (Illustration) — Chameleons Eye/REX/REX/SIPA

« On doit marteler les consignes de sécurité », confie un pompier à 20 Minutes. Les sapeurs pompiers du Var sont intervenus sur quatre débuts de noyades en l’espace d’une heure et demie, jeudi après-midi.

A Sanary, un enfant de deux ans a été victime d’un début de noyade dans une piscine privée. Il a été héliporté à l’hôpital de la Timone, à Marseille, en urgence absolue. Une ado de 15 ans a également été secourue, ainsi qu’un enfant de six ans. A chaque fois dans des piscines privées.

Des gestes simples

Une personne âgée de 82 ans a été réanimée après un arrêt cardio-vasculaire sur une plage de Rayol-Canadel. Autant d’interventions qui conduisent les pompiers à rappeler les règles élémentaires de sécurité. « Ça peut paraître bête, mais en tout premier lieu apprendre à nager. Certaines personnes vont à la plage sans trop savoir nager et peuvent vite se retrouver en mauvaise posture », avance un pompier.

Des principes simples de précaution, comme informer le poste de secours d’éventuels problèmes cardiaques, ou ne pas aller au large et rester avec les autres baigneurs, doivent s’appliquer. « Et surtout ne pas oublier de se mouiller avant d’aller dans l’eau. Un écart de 10 degrés entre la peau et l’eau est suffisant pour une hydrocution. Un simple passage sous une douche peut sauver des vies », confie cette même source.