Nord: Les animaux des élevages souffrent aussi (surtout) de la chaleur

MÉTÉO Les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour secourir des animaux en difficulté

Mikaël Libert

— 

Les pompiers ont dû arroser les poules en souffrance (illustration).
Les pompiers ont dû arroser les poules en souffrance (illustration). — G . VARELA / 20 MINUTES

Sale temps pour les bêtes. Ce jeudi, les Hauts-de-France suffoquaient sous une canicule d’une intensité inédite. Les records de chaleur sont tombés comme des mouches : 40,5 °C à Lille, 41 à Cambrai… Et si les êtres humains pouvaient au moins se réfugier dans des endroits climatisés, les animaux d’élevages, eux, subissaient. Les pompiers du Nord ont d’ailleurs dû intervenir à plusieurs reprises pour éviter des drames.

La première alerte de la journée est tombée vers 14h. Dans une exploitation située Chemin vert, à Winnezeele, les secours ont été appelés pour porter assistance à 12.500 poules, un millier de porcs adultes et 200 petits qui souffraient tous de la chaleur. Les pompiers ont déployé un dispositif hydraulique constitué d’un camion-citerne et d’une motopompe pour arroser le bâtiment et permettre de rafraîchir tout ce petit monde.

17.000 poules en danger

La seconde intervention a eu lieu à 16h30, dans un poulailler industriel à Warhem. Sur place, près de 17.000 poules menaçaient de succomber aux températures caniculaires. Là encore, les pompiers ont dû mettre en œuvre une motopompe alimentée par un fourgon incendie. Deux autres interventions similaires, toujours sur des poulaillers industriels, ont été nécessaires à Houtekerque et Merville.