Manche: Une «intervention humaine» serait en cause dans l'incendie du haras de Saint-Lô

ENQUETE Les experts en incendie semblent avoir écarté plusieurs pistes accidentelles

20 Minutes avec agence

— 

Le Haras national de Saint-Lô, dans la Manche, le 11 août 2000.
Le Haras national de Saint-Lô, dans la Manche, le 11 août 2000. — MYCHELE DANIAU / AFP

Une « intervention humaine » serait à l’origine du feu qui a en partie ravagé les écuries du haras de Saint-Lô ( Manche) dans la nuit du 11 au 12 juillet, a indiqué le procureur de la République de Coutances. Les premières conclusions de l’expert en incendie à qui a été confié l’examen technique des lieux tendent en effet à éliminer une origine accidentelle, rapporte La Presse de la Manche.

Les hypothèses d’un problème électrique ou d’une fermentation du fourrage semblent avoir été écartées. D’autres analyses sont néanmoins prévues afin de valider les observations initiales.

Une enquête pour « destruction volontaire par incendie »

Les services de secours et d’incendie des pompiers de la Manche étaient intervenus au haras et avaient réussi dans la nuit à éteindre le feu qui avait pris dans les écuries 3 et 4 du site. Le sinistre n’avait fait ni victime humaine ni victime animale.

Le parquet de Coutances avait diligenté une enquête judiciaire pour « destruction volontaire par incendie ». Le commissariat de police de Saint-Lô et la Sûreté départementale de la Manche sont chargés des investigations. Plusieurs témoins ont été entendus. Les autorités ont également lancé un appel à la population et demandent à toute personne détenant des informations susceptibles d’aider l’enquête de contacter le commissariat de Saint-Lô au 02.33.72.68.00.