Grenoble: Un policier, père de trois enfants, se suicide à son domicile en Isère

POLICE L’homme de 49 ans a été découvert mort ce mardi matin, à La Buisse, vers Grenoble

Elisa Frisullo

— 

Un policier. (Illustration)
Un policier. (Illustration) — Caroline Girardon

Un début de semaine bien sombre dans les rangs de la police française. Ce mardi matin, un fonctionnaire de 49 ans s’est donné la mort par arme à feu à son domicile, situé à La Buisse, au nord ouest de Grenoble (Isère).

Selon l’Unsa Police CRS, qui a donné l’information sur son compte Twitter, le fonctionnaire, père de trois enfants, était en poste à la direction départementale de la sécurité publique de l’Isère, au sein du groupe d’appui judiciaire. L’homme n’a pas utilisé son arme de service, a précisé ce mardi après-midi le procureur de Grenoble, Eric Vaillant.

Une forte augmentation par rapport à 2018

Il s’agit du 42e suicide déploré au sein de la police depuis le début de l’année et le troisième en moins de quarante-huit heures. Lundi, deux policiers, un CRS et un formateur dans une école de police, se sont donné la mort dans le Pas-de-Calais et dans le Gard.

En 2018, selon les chiffres du ministère de l’intérieur, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés. Face à cette situation, le ministère de l’Intérieur, Christophe Castaner, a mis en place fin avril une cellule « alerte prévention suicide » dans l’objectif affiché de « briser le silence ».