Argelès-sur-Mer : Un incendie provoque l’évacuation de 2500 vacanciers en train touristique

CAMPING Face à un incendie qui prenait de l’ampleur, les vacanciers ont dû être évacués de trois campings différents, avec un mode de transport un peu particulier

C.R.

— 

Toiles de tentes dans un terrain de camping
Toiles de tentes dans un terrain de camping — GILE MICHEL/SIPA

Ce lundi, aux alentours de 13h45, un incendie s’est déclaré à Argelès-sur-Mer, près d’une zone très fréquentée par les vacanciers. Dans la ville d’Europe où l’on trouve le plus d'emplacements de camping, les risques ont très vite été mesurés par les autorités, qui ont alors décidé d’évacuer les résidents de trois campings situés aux alentours de l’incendie.

Face à la menace, 170 pompiers ont été réquisitionnés afin d’affronter les flammes, portées par des rafales de plus de 70 km/h. Les vacanciers, de leur côté, ont été invités à rejoindre plusieurs gymnases, mis à leur disposition pour les protéger. Afin que tout soit organisé le mieux possible pour les touristes, c’est avec des petits trains touristiques qu’ils ont été transportés vers des zones sans danger.

Aucun blessé à déplorer dans l’incendie

À la fin de la journée, les 2.500 campeurs ont pu regagner leur lieu de vacances sans problème. Pour y retourner, ils ont à nouveau pris le train touristique qui les avait déposés à l’aller. La préfecture a annoncé que l’incendie, qui a détruit 45 hectares de végétation et dont l’origine reste inconnue, n’avait fait aucun blessé.