Lyon: Un homme souffrant de troubles psychiatriques interpellé pour avoir tenté d'assassiner son beau-frère

AGRESSION Un homme de 34 ans est présenté ce mardi au parquet de Lyon après avoir adressé quatre coups de couteau à son beau-frère vendredi

J.Lau.

— 

Photo d'illustration de la Police nationale.
Photo d'illustration de la Police nationale. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un homme de 34 ans a été interpellé par des policiers dimanche, après avoir violemment agressé son beau-frère deux jours plus tôt sur le quai Augagneur (Lyon IIIe). Ce Lyonnais sans antécédent judiciaire est accusé de tentative d’assassinat, après avoir adressé quatre coups de couteau au visage de la victime de 35 ans, qui habite Saint-Fons (Rhône).

Sous la violence des coups, la lame du couteau s’est brisée à sa base dans le dos de l’homme. Son pronostic vital était engagé lorsqu’il a été transporté à l’hôpital Edouard Herriot. Opéré, le Rhodanien s’en est sorti sain et sauf, avec une ITT fixée à sept jours. Les investigations menées depuis vendredi par la brigade criminelle de la Sûreté départementale du Rhône ont rapidement orienté l’enquête vers la piste du contentieux familial.

Le suspect a stoppé ses soins liés à des troubles psychiatriques

Les deux hommes s’étaient ainsi fixé rendez-vous à Lyon pour avoir une explication liée au mariage entre la sœur du suspect et la victime. La situation a alors dégénéré, comme l’a confirmé l’homme blessé par les coups de couteau, qui n’a pas souhaité déposer plainte en raison des troubles schizophréniques dont souffrirait son agresseur.

Placé en garde à vue dimanche, le suspect était en effet en rupture de soins liés à des troubles psychiatriques. Il a reconnu les coups de couteau mais il nie la tentative d’assassinat de son beau-frère. L’homme est présenté ce mardi au parquet de Lyon en vue de l’ouverture d’une information judiciaire.