Gard: Une enquête pour «violences aggravées» après la découverte de blessures sur un nourrisson

FAITS DIVERS La petite fille de cinq semaines a été hospitalisée vendredi dans un état grave

N.B.

— 

Illustration de bébé.
Illustration de bébé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Les gendarmes du Gard enquêtent, après la découverte de blessures sur le corps d’un nourrisson. Objectif Gard rapporte qu’une enquête pour « violences aggravées sur un mineur de moins de 15 ans » a été ouverte.

Ce serait un signalement de médecins pédiatres d’un hôpital de Montpellier qui aurait déclenché les investigations : sur la petite fille, âgée de cinq semaines, « des blessures qui ne peuvent pas correspondre à un accident selon les praticiens », ont été observées a indiqué au site d’actualité la procureure adjointe de Nîmes, Véronique Compan.

La petite victime avait été hospitalisée dans un état très grave vendredi.