Toulouse: On lui fauche ses roues avant, le lendemain elle se planque dans sa voiture et met en fuite les voleurs

MÊME PAS PEUR Persuadée qu’ils reviendraient, une Toulousaine a décidé de surprendre ceux qui lui avaient dérobé la veille ses roues avant. Elle s’est planquée dans sa voiture et a eu le nez creux

B.C.

— 

Elle s'est enfermée dans sa voiture pour essayer de prendre en flagrant délit les voleurs de ses roues.
Elle s'est enfermée dans sa voiture pour essayer de prendre en flagrant délit les voleurs de ses roues. — Superstock Sipa

Elle ne s’est pas démontée. Une Toulousaine de 53 ans a décidé de passer la nuit de mercredi à jeudi dans sa voiture. Pas parce qu’elle adore son véhicule, mais parce que la nuit précédente elle s’était fait dérober ses roues avant alors qu’elle l’avait garée place Marius-Pinel, dans le quartier Guilhemery.

Les vandales n’avaient pas pris la précaution de la mettre sur cale, laissant la voiture reposer sur les disques indique une source policière. Persuadée que les voleurs allaient revenir, elle n’a pas hésité à se cacher dans l’habitacle. Jusqu’au moment où elle a entendu des bruits puis du mouvement à l’arrière du véhicule, vers 2h du matin.

Elle a alors appelé la police qui a envoyé la brigade anticriminalité. Rapidement arrivés sur place, les policiers ont surpris les auteurs qui ont pris la fuite à bord d’une voiture, laissant sur place les roues arrière. Les forces de l’ordre ont réussi à intercepter les voleurs, deux hommes et deux femmes de 24 à 42 ans. Ils ont été placés en garde à vue et ont reconnu les faits.