Calvados: Une association porte plainte contre le maire de Ouistreham pour des propos racistes

LE DOUBLÉ Déjà condamné cette semaine par la justice, Romain Bail fait l'objet d'une plainte pour des propos racistes, tenus en juillet 2018

20 Minutes avec agence

— 

Le tribunal correctionnel de Caen.
Le tribunal correctionnel de Caen. — Capture d'écran/Google Maps

Une plainte pour « injures à caractère racial » a été déposée ce vendredi contre Romain Bail, maire Les Républicains (LR) de Ouistreham (Calvados). Elle émane du CRAN, le conseil représentatif des associations noires, rapporte Liberté Caen.

L’association dénonce des propos tenus par l’élu lors de son audition dans l’affaire des PV abusifs dressés contre des bénévoles qui aidaient des migrants. Une autre affaire qui a valu au maire d’être condamné ce mardi à six mois de prison avec sursis.

« Des propos racistes ne sont pas une opinion mais un délit »

« Tout cela, c’est la faute des négros », a affirmé Romain Bail aux enquêteurs. « On est dans un pays de merde, il ne faut pas s’étonner de la montée du Front National. » L’élu nie avoir prononcé de tels propos, pourtant inscrits dans le compte rendu et rapportés lors du procès devant le tribunal correctionnel de Caen mardi 11 juin. Des membres du CRAN assistaient justement à l’audience.

« Des propos racistes ne sont pas une opinion mais un délit », explique Ghyslain Vedeux, président du CRAN. « En l’occurrence, ils n’auraient pas été tenus publiquement, mais devant un officier de police judiciaire assermenté. Le parquet aurait dû s’auto-saisir. » L’association tient à ce que ces mots ne tombent pas dans l’oubli. En matière d’injures à caractère racial, la prescription est d’un an.

La plainte sera examinée par la procureure de la République de Caen dans le courant de la semaine. Le parquet décidera ensuite d’ouvrir, ou non, une nouvelle procédure à l’encontre de Romain Bail.