Ille-et-Vilaine: Sa voiturette percutée par un TGV, elle s’en sort quasiment indemne

FAITS DIVERS Le véhicule a été littéralement coupé en deux sur le passage à niveau

M.Pa

— 

Un TGV en circulation (illustration)
Un TGV en circulation (illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Un petit miracle, de l’aveu même des pompiers, qui estiment que l’automobiliste a eu « beaucoup de chance ». Mardi soir, vers 22h, une voiture sans permis a été percutée par le TGV Rennes-Quimper sur le passage à niveau de Saint-Senoux Pléchâtel (Ille-et-Vilaine), à une trentaine de kilomètres au sud de Rennes.

Heureusement, la conductrice, une femme de 70 ans, n’a été que légèrement blessée et a été transportée au CHU de Rennes pour subir des examens. Pourtant, sa voiturette a été littéralement sectionnée en deux par le train.

L’avant de la voiturette encastré sous la motrice du TGV

Preuve de la violence du choc, tout l’avant du véhicule est resté encastré sous la motrice du TGV, rapporte Ouest-France. Le bloc-moteur et le tableau de bord ont été totalement broyés tandis que le volant a été retrouvé une dizaine de mètres derrière le passage à niveau, ajoute le quotidien régional. Des débris jonchaient également la voie ferrée sur plus de cinquante mètres.

Aucun blessé parmi les 321 passagers, évacués en pleine nuit

Le TGV, arrêté en pleine voie, a dû être évacué et ses 321 passagers ont été transférés dans un TER de secours acheminé par la SNCF sur la voie opposée, avant d’être rapatriés vers leur destination. Aucun voyageur n’a été blessé dans la collision.

L’opération, qui a mobilisé 19 pompiers ainsi que le Samu et les gendarmes, a duré près de 2h30. L’enquête devra désormais déterminer les circonstances de l’accident et les raisons pour lesquelles la voiturette s’est retrouvée bloquée sur le passage à niveau.