Gard: Soupçonné d'avoir violé une joggeuse, un homme de 22 ans mis en examen

ENQUETE L’homme serait également soupçonné d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle

N.B.

— 

Illustration gendarmerie.
Illustration gendarmerie. — JAUBERT/SIPA

L’homme de 22 ans, arrêté le 26 juin dans le cadre des investigations sur le viol d’une joggeuse, a été mis en examen et placé en détention provisoire, mardi, rapporte Objectif Gard.

Le jeune homme est soupçonné d’avoir violé la quadragénaire, le 22 avril dernier, à Saint-Alexandre, dans le Gard.

« Il nie toutes les infractions reprochées »

Selon le site d’actualité, le jeune homme serait également soupçonné d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle, dans des communes du département.

« Une mise en examen n’est pas une culpabilité, indique son avocat, Carmello Vialette, cité par Objectif Gard. Il a droit à la présomption d’innocence et il nie toutes les infractions reprochées. » Les investigations se poursuivent.