Angers: Suspecté de photographier sous les jupes, il est en fait fétichiste des pieds

INSOLITE Les enquêteurs ont trouvé des centaines de photos de pieds dans son mobile

David Phelippeau

— 

Illustration d'un téléphone portable.
Illustration d'un téléphone portable. — Pexels

La confusion était forcément possible. C’est Ouest-France qui rapporte cette histoire peu banale. Fin mai, une femme va porter plainte à la gendarmerie car elle pense qu’un homme a photographié sous sa jupe dans un supermarché de l’agglomération angevine. Sa plainte contre X est transmise à la police nationale, qui est compétente pour le secteur d’ Angers.

Des centaines de photos de pieds

Les enquêteurs se procurent les bandes de vidéo surveillance et réussissent à identifier un suspect. Il s’agit d’un homme de 43 ans. Les enquêteurs découvrent dans son téléphone portable des centaines de photographies prises à l’insu des victimes. Mais, les clichés ne montrent pas les parties intimes… mais des pieds.

Entendu, l’homme a reconnu être fétichiste des pieds. Il a accepté de se soigner. Ouest-France précise que la qualification pénale des faits ne peut être assimilée à « la captation d’images impudiques ». L’individu va quand même être convoqué devant le délégué du procureur pour un rappel à la loi.