Un des policiers a été obligé d'en passer par une opération chirurgicale après avoir eu le nez fracturé.
Un des policiers a été obligé d'en passer par une opération chirurgicale après avoir eu le nez fracturé. — Caroline Girardon

JUSTICE

Besançon: Il fracture le nez d'un policier, six mois de prison

L'homme de 28 ans, un détenu, devait subir une opération dentaire à l'hôpital de Besançon quand il s'en est pris aux policiers qui l'accompagnaient

Une banale opération dentaire au CHRU de Besançon et retour à la prison. Début avril, le programme était limpide pour ce détenu. Sauf que ce dernier a perdu ses nerfs dans les couloirs de l' hôpital et s’en est pris à son escorte policière, rapporte L'Est Républicain.

L’homme de 28 ans passait devant la justice vendredi pour ces faits. Il a nié avoir échangé des coups. « Un policier m’a mal parlé, j’ai dit "trou du cul" et c’est tout. Ensuite, ils sont entrés dans la pièce et m’ont tapé », s’est-il défendu. Les forces de l’ordre ont donné une autre version. L’un d’eux a même eu le nez fracturé et dix jours d’ITT, rapporte le quotidien régional.

Le prévenu a été condamné à six mois supplémentaires de prison et devra indemniser ses victimes.