Fusillade à Brest: Blessé par balles, l’imam donne de ses nouvelles et appelle au calme

MESSAGE Rachid Eljay a posté une vidéo depuis sa chambre d’hôpital sur sa chaîne YouTube

J.G.

— 

L'imam Rachid Eljay a posté une vidéo sur sa chaîne YouTube samedi, deux jours après avoir été blessé par balles.
L'imam Rachid Eljay a posté une vidéo sur sa chaîne YouTube samedi, deux jours après avoir été blessé par balles. — Capture d'écran YouTube

Deux jours après la fusillade dans laquelle il a été blessé devant la mosquée de Brest, l’imam Rachid Eljay a donné de ses nouvelles samedi dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube, suivie par près de 775.000 personnes. Filmé dans son lit d’hôpital, la main gauche bandée, l’imam indique face caméra qu’il sort juste du bloc opératoire et que « tout va bien ». Il précise avoir reçu trois balles dans la fusillade, « l’une à la main, l’une à la cuisse et l’autre au mollet ».

L’imam de la mosquée de Pontanaézen en profite au passage dans cette vidéo pour remercier toutes les personnes qui l’ont soutenu, « musulmans ou non », ainsi que les pompiers et les ambulanciers qui lui ont porté secours.

A la fin de la vidéo, qui dure un peu plus de trois minutes, Rachid Eljay, anciennement appelé Rachid Abou Houdeyfa, prône également un message de paix. « On ne répondra jamais à la haine par la haine. On répondra à la haine par la sagesse, le calme et l’intelligence », lance-t-il aux internautes.