Seine-Saint-Denis: Un enfant dans un état grave après l'ouverture d'une bouche à incendie

ACCIDENT L’enfant « s’est réveillé mais son pronostic vital est réservé », a précisé dans la soirée une source policière

20 Minutes avec AFP

— 

Un camion de pompiers (illustration).
Un camion de pompiers (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Un enfant de 6 ans était dans un état grave jeudi soir après avoir été projeté en l’air par le geyser provoqué par l'ouverture d'une bouche à incendie à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le garçon, de nationalité syrienne, a été transporté à l’hôpital avec un pronostic vital engagé, selon une source proche. L’enfant « s’est réveillé mais son pronostic vital est réservé », a précisé dans la soirée une source policière.

L’incident s’est produit peu avant 19 heures dans un square. L’enfant a été « grièvement blessé en tombant sur le sol, après avoir été projeté en l’air par le jet d’une bouche à incendie ouverte de manière intempestive », a indiqué le maire Laurent Russier sur sa page Facebook. « Cet accident illustre de manière bien trop dramatique les dangers liés aux ouvertures illicites des bouches à incendie », a-t-il ajouté.

Le phénomène du « street pooling »

Les pompiers alertent régulièrement contre le phénomène du «street pooling»​ (ouverture de bouche à incendie), fréquent en période de canicule. Ces derniers jours, de nombreuses bouches à incendie ont été ouvertes en Ile-de-France. Lors d’un épisode de canicule en 2017, un millier d’ouvertures de bouches à incendie avaient été recensées à Paris et dans les trois départements limitrophes de Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne.

Selon les pompiers, cette pratique est à l’origine de risques électriques en cas d’inondations de caves proches des bouches et s’avère d’autant plus dangereuse lors d’incendies car elle prive les pompiers d’eau.