Attentat de Magnanville: Trois nouvelles interpellations

ENQUÊTE Le 13 juin 2016, Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider étaient assassinés à leur domicile de Magnanville, dans les Yvelines

C.Po.

— 

Le 13 juin 2016, un couple de policiers était assassiné à son domicile.
Le 13 juin 2016, un couple de policiers était assassiné à son domicile. — SYLVAIN THOMAS / AFP

Les investigations sur l’attentat contre un couple de policiers à Magnanville, dans les Yvelines se poursuivent. Trois individus, âgés de 32, 34 et 36 ans, ont été interpellés ce mardi matin sur commission rogatoire du juge d’instruction, a appris 20 Minutes de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Ils ont été placés en garde à vue. Le 13 juin 2016, Jean-Baptiste Salvaing, commandant adjoint du commissariat des Mureaux, et sa compagne, Jessica Schneider, agent administratif, étaient poignardés à leur domicile, leur fils de trois ans retenu en otage.

Les trois interpellés appartiennent à l’entourage de Larossi Abballa – le djihadiste abattu par les forces de l’ordre lors de l’assaut – et Mohamed Lamine Aberouz, soupçonné d’être son complice. Les enquêteurs cherchent notamment à déterminer comment ce couple de policiers a été ciblé et si leurs meurtriers ont pu bénéficier d’un soutien logistique.

En avril dernier déjà, trois proches des deux suspects avaient déjà été placés en garde à vue avant que celles-ci ne soient levées, faute d’éléments.