Dordogne: Une enquête ouverte après une mort suspecte à l'hôpital de Bergerac

DECES Une autopsie dans être pratiquée en début de semaine à Bordeaux

C.C.

— 

Un panneau indiquant la direction d'un hôpital. Illustration.
Un panneau indiquant la direction d'un hôpital. Illustration. — G. Michel / Sipa

Le flou demeure après la découverte d’un homme de 90 ans mort sur son lit du centre hospitalier Samuel-Pozzi de Bergerac en Dordogne dans la nuit du 19 au 20 juin dernier. Un soignant a retrouvé son voisin de chambre, âgé de 84 ans, à proximité du corps de la victime sans savoir ce qu’il venait de se passer, rapporte Sud Ouest.

Le maire de Bergerac et président du conseil de surveillance de l’établissement s’interroge aujourd’hui : « Les choses sont confuses. Est-ce que son voisin de chambre a essayé d’intervenir pour le réanimer, ou bien s’est-il passé quelque chose entre eux ? On ne sait pas, les deux sont possibles. » Le parquet a donc décidé d’ouvrir une enquête pour déterminer les causes de la mort.

Une autopsie doit également être pratiquée en ce tout début de saison à Bergerac. De son côté, l’hôpital a diligenté une enquête interne pour essayer de comprendre ce décès.