Seine-Maritime: Une fillette de 3 ans retrouvée morte étranglée chez elle, l'homme qui la gardait interpellé

HOMICIDE L’examen du corps de la victime a relevé des traces des coups et une mort par asphyxie

20 Minutes avec agence

— 

Un commissariat de police (illustration).
Un commissariat de police (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Un homme de 39 ans a été interpellé et placé en garde à vue ce mercredi. Il est soupçonné d’être impliqué dans la mort d’une fillette de 3 ans, dont le corps a été découvert ce dimanche dans un appartement de Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime).

L’individu, qui avait la garde de deux enfants ce jour-là, est suspecté d’avoir violenté et étranglé la victime. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte, rapporte Paris Normandie.

Le suspect refuse d’ouvrir la porte

Le suspect serait un proche de la mère et avait l’habitude de s’occuper de ses cinq enfants. Ce dimanche, l’homme était seul avec la victime et l’une de ses sœurs. C’est le suspect lui-même qui a alerté les secours. Selon certaines sources, les pompiers ont dû entrer par une fenêtre en déployant la grande échelle, car l’homme refusait d’ouvrir la porte.

La petite fille a été déclarée morte sur place. L’autopsie pratiquée après l’ouverture de l’enquête a conclu à une mort par asphyxie. Son corps portait également des traces de coups. Au moment de son arrestation mercredi matin, le suspect a tenté de fuir la police en cherchant à sauter par la fenêtre.

Déjà connu de la justice pour des faits d’agressions sexuelles, l’homme était toujours détenu par la police ce jeudi, rapporte 76actu. Le procureur de la République du  Havre a précisé qu’il ne « communiquerait pas davantage pour l’instant ».