Nantes: Un chauffeur routier cause de gros dégâts sur l'A11 après avoir bu une bouteille de whisky

FAITS DIVERS L’homme, interpellé mardi soir à Ancenis, affichait un taux de 2 g d’alcool par litre de sang

J.U.

— 

L'autoroute A11 au péage d'Ancenis (illustration)
L'autoroute A11 au péage d'Ancenis (illustration) — JS Evrard/SIPA

Heureusement, aucun blessé n’est à signaler. Un chauffeur routier a été interpellé par les motards de la gendarmerie, mardi soir à Ancenis (Loire-Atlantique) après avoir fait preuve d’une conduite très dangereuse, rapportent les gendarmes. Cet homme, qui venait de rouler une quarantaine de kilomètres depuis Nantes, a d’abord été aperçu en train de zigzaguer sur l’A11.

Lorsque les gendarmes l’ont intercepté au péage, ils se sont aperçus que son camion avait perdu son pneu avant gauche et qu’il circulait sur la jante ! « Dans son périlleux parcours, il a couché pas moins de 112 glissières centrales de sécurité et fortement endommagé son ensemble routier », rapporte la gendarmerie.

Il fait des courses pendant sa pause

Le taux d’alcool de cet homme, qui tenait des propos incohérents, était de 2 g au moment du contrôle. Placé en garde à vue après l’étape cellule de dégrisement, le chauffeur routier a avoué aux gendarmes avoir fait quelques courses pendant sa « coupure » à Nantes. Il a notamment acheté une bouteille de whisky, qu’il aurait intégralement bu, avant de reprendre la route.

L’homme est convoqué en décembre prochain devant le tribunal pour conduite d’un véhicule sous l’empire d’un état alcoolique et mise en danger de la vie d’autrui.