Côtes-d’Armor: Un homme pointe une arme factice sur un centre de loisirs

FAITS DIVERS Quatre individus ont été interpellés mercredi à Langueux

M.Pa

— 

Des policiers de Haute-Savoie s'entraînent lors d'un exercice de tuerie de masse, afin d'acquérir des automatismes en cas d'attaque terroriste.	(illustration)
Des policiers de Haute-Savoie s'entraînent lors d'un exercice de tuerie de masse, afin d'acquérir des automatismes en cas d'attaque terroriste. (illustration) — C. Girardon / 20 Minutes

Une vraie scène de film ! Mercredi après-midi, une trentaine de policiers ont bouclé un quartier de Langueux (Côtes-d’Armor), près de Saint-Brieuc, rapporte Ouest-France. L’opération, qui a entraîné le déploiement de l’unité anti-tuerie de masse et le déclenchement du niveau 2 du dispositif attentat « tuerie de masse », a été lancée après le signalement fait par une animatrice du centre de loisirs.

En cause, un homme armé, accompagné de trois autres personnes, qui pointait depuis le balcon d’un immeuble ce qui ressemblait à un fusil à lunettes en direction du centre de loisirs, bondé d’enfants à ce moment.

Une réplique de fusil d’assaut de type airsoft

Un important périmètre de sécurité a ensuite été mis en place. En montant dans l’appartement, les policiers ont pu interpeller l’homme armé, ainsi que les trois autres suspects. Âgés de 20 à 48 ans, tous résident dans la région.

Finalement, plus de peur que de mal ! L’arme était en réalité une réplique de fusil d’assaut de type airsoft, dont les munitions sont propulsées avec du gaz. On ne connaît pas encore les motivations des quatre individus arrêtés, qui ont tous été placés en garde à vue.

Les forces de l’ordre semblaient néanmoins écarter la piste terroriste. Quant aux enfants du centre de loisirs, ils n’auraient pas vu les quatre hommes ni le dispositif policier.