Nord: Un policier municipal renversé par un chauffard pour éviter un contrôle

FAITS DIVERS Malgré des tirs de riposte sur la voiture, le conducteur est parvenu à prendre la fuite

Mikael Libert

— 

Un contrôle de la police municipale (illustration).
Un contrôle de la police municipale (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Mercredi soir, le chef de la police municipale du Cateau Cambrésis, dans le Nord, a été légèrement blessé par un véhicule refusant le contrôle a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information des pompiers. Le chauffard a pris la fuite.

Peu avant 23h, mercredi, une patrouille de la police municipale du Cateau Cambrésis effectuait une opération classique de contrôles routiers au niveau de la rue des Fusillés Civils. A la vue d’un véhicule en approche, le chef de la police a fait signe au chauffeur de s’arrêter. Dans un premier temps, le conducteur a semblé obtempérer avant de faire subitement une manœuvre qui a eu pour effet de bloquer le policier entre la voiture et le muret d’une habitation.

Un policier fait usage de son arme de service

Sentant son collègue en danger, un autre policier municipal a fait usage de son arme à deux reprises en direction du véhicule dans le but de l’immobiliser sans intention de toucher le chauffeur selon la gendarmerie. En, réaction, l’automobiliste, a priori seul à bord, a effectué une autre manœuvre, percutant trois autres véhicules, dont celui des policiers, avant de parvenir à prendre la fuite.

Le chef de la police a été pris en charge par les pompiers et transporté à l’hôpital du Cateau. Ne souffrant pas de blessure grave, il a pu sortir dans la nuit.

Le parquet de Cambrai a confié l’enquête aux gendarmes de la brigade de recherches de Cambrai. Selon nos informations, le véhicule du fuyard n’avait pas été déclaré volé au moment des faits.