Cannes: Il se faisait passer pour un policier pour violer des escort-girls

CHANTAGE Six victimes ont été identifiées et les enquêteurs en recherche d’autres éventuelles

F.B.

— 

Prostitution - Illustration
Prostitution - Illustration — VALERY HACHE / AFP

Son stratagème visait à intimider les jeunes femmes pour les contraindre à un acte sexuel gratuit. Un Cannois d’une trentaine d’années s’est fait passer pour un policier auprès de plusieurs escort-girls avant d’abuser d’elles, rapporte Nice-Matin.

L’une d’entre elles est venue dénoncer le faux agent directement au commissariat. Et face aux vrais enquêteurs, elle a expliqué avoir retrouvé ce « client » sur le parking de la gare de Cannes le 11 mai. Une fois dans la voiture de l’homme, celui-ci lui aurait montré le parfait attirail du policier (revolver, gyrophare, menottes, etc.) avant de la menacer de la placer en garder à vue pour prostitution si elle ne s’offrait pas à lui.

Six victimes identifiées et peut-être d’autres ?

Les investigations immédiatement lancées conduisent rapidement la brigade criminelle de la Sûreté Cannoise à d’autres affaires. Cinq, exactement, sur le même modus operandi : un homme imposait des rapports sexuels gratuits et non protégés à des jeunes femmes, souvent étudiantes, recrutées sur deux sites d’escort-girls, rapporte le quotidien.

Localisé au Cannet, l’individu avait déjà décampé, laissant sa compagne interloquée recevoir la visite de policiers. Finalement interpellé à Gênes le 18 mai, alors qu’il comptait se rendre en Tunisie, le trentenaire a été extradé il y a quelques jours. Déjà connu pour des faits de petite délinquance, il a été mis en examen pour viol et placé en détention. Une commission rogatoire a été délivrée pour rechercher d’éventuelles autres victimes.