Un millier de personnes ont participé à la marche blanche dans les rues de Lorient, le 13 juin 2019.
Un millier de personnes ont participé à la marche blanche dans les rues de Lorient, le 13 juin 2019. — Damien MEYER / AFP

ENQUETE

Enfants fauchés à Lorient: Le suspect interpellé dans le Morbihan

Il a été reconnu grâce à l'appel à témoignages lancé par les enquêteurs

La cavale aura duré plus d’une semaine. Le jeune homme suspecté d'avoir fauché deux enfants à Lorient, le 9 juin, dont l’un est décédé, a été interpellé ce mardi matin à Lanester,  dans le Morbihan, indiquent des sources policières à 20 Minutes confirmant une information du Parisien. Agé de 20 ans, le suspect a été arrêté vers 11h, dans un hôtel B&B, situé à seulement 6 km du lieu de l’accident.

Connu pour des faits de conduite sans permis et d’infraction à la législation sur les stupéfiants, il n’a opposé aucune résistance. Selon nos informations, c’est grâce à l'appel à témoignages lancé par les enquêteurs que les gérants de l’hôtel ont reconnu Killian et contacté la police. Il a été ensuite présenté à un juge d’instruction dans le cadre du mandat d’arrêt émis par ce dernier.

Conférence de presse de la procureure

Un important dispositif avait été déployé les jours précédents par les forces de l’ordre pour retrouver sa trace. La passagère du véhicule, qui avait également pris la fuite, avait déjà été arrêtée la semaine dernière et mise en examen pour non-assistance à personne en danger par un juge d’instruction. Agée de 21 ans, Gaëlle a été placée en détention provisoire vendredi soir.

La procureure de la République de Lorient, Laureline Peyrefitte, s’exprimera ce mardi à 18h30 lors d’une conférence de presse, indique le parquet à 20 Minutes.

L’accident est intervenu le 9 juin à Lorient après un refus d’obtempérer alors que le véhicule était suivi à distance par la gendarmerie. Le véhicule, qui circulait à vive allure sur la voie réservée aux bus, a percuté dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessé, avant de faucher sur un trottoir les deux enfants d’origine turque.

Un enfant de 9 ans est décédé tandis que son cousin de 7 ans a été grièvement blessé. La passagère encourt une peine maximale de sept ans de prison pour non-assistance à personne en danger tandis que le conducteur du véhicule risque dix ans d’emprisonnement.