Bordeaux: Quatre suspects interpellés après la violente agression de l'homme d'affaires Bernard Magrez

ENQUETE Un homme a été interpellé en Gironde et trois autres en Seine-et-Marne, environ 18 mois après l’agression de l’homme d’affaires bordelais et de son épouse, ligotés et séquestrés à leur domicile

M.B.
— 
L'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez
L'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez — S.ORTOLA/20MINUTES

Dix-huit mois après l’agression de l’homme d’affaires bordelais Bernard Magrez et de sa femme, quatre hommes ont été interpellés par la brigade de répression du banditisme (BRB), rapporte Sud Ouest.

Soupçonnés d’avoir participé à l’agression et au « saucissonnage » du couple, abandonné ligoté dans une chambre, ils ont été mis en examen au cours du week-end pour extorsion avec arme en bande organisée et séquestration, et placés en détention provisoire.

Ils étaient passés par les jardins de la propriété de l’homme d’affaires

Le 12 janvier 2018, vers 4 heures du matin, les agresseurs avaient surgi au domicile bordelais des époux Magrez en passant par les jardins. Après avoir ligoté leurs victimes, ils avaient dérobé des bijoux, des cartes bancaires et des montres de luxe.

Un premier suspect âgé de 47 ans a été interpellé du côté de Léognan en Gironde. Le reste de la bande, au casier judiciaire bien fourni (vols, violence, trafic de stupéfiants…), a été cueilli en région parisienne, en Seine-et-Marne.

Propriétaire d’une quarantaine de domaines viticoles, dont le célèbre Château Pape Clément à Pessac, ainsi que du restaurant doublement étoilé La Grande Maison, Bernard Magrez avait indiqué dès le lendemain de son agression qu’il s’agissait « de grands professionnels », qui n’avaient « pas hésité à pointer un pistolet sur nous. »