Charente: 250.000 litres de cognac partent en fumée dans un incendie de chai

DRAME L’incendie a été maîtrisé avant de toucher un autre chai

B.C. avec AFP

— 

Un baril de très vieux cognac embarqué au bord de l'Hermione en 2015
Un baril de très vieux cognac embarqué au bord de l'Hermione en 2015 — Pat Jarett/AP/SIPA

L’évaporation, naturelle, du cognac s’appelle la part des anges. Samedi, les êtres célestes ont pris une sacrée rasade. Un important incendie a touché un chai de cognac d’une capacité de 2.500 hectolitres dans une propriété viticole de Charente, sans qu’aucune victime soit à déplorer, a-t-on appris auprès des pompiers. L’incendie, qui s’est déclenché à la mi-journée, a été maîtrisé en fin d’après-midi par les pompiers, qui ont été jusqu’à 70 à intervenir dans cette exploitation de la commune rurale de Baignes-Sainte-Radegonde.

« Le feu a pris sur des panneaux photo-voltaïques et s’est propagé à un chai d’alcool de 200 m², à une maison d’habitation mitoyenne et à un hangar agricole pour une aire d’incendie d’environ 1.000 m² au total », a précisé le capitaine David Bardin du Service départemental d’incendie et de secours de la Charente. « Nous avons réussi à protéger une distillerie adjacente, avec environ 350 hectolitres à l’intérieur, et une dizaine d’engins agricoles », a-t-il indiqué, précisant qu’Enedis avait dû procéder à la coupure d’une ligne électrique de 20.000 volts à proximité du lieu de l’incendie.

« Une capacité d’inflammabilité importante »

Les pompiers vont devoir surveiller les lieux toute la nuit car il y a « encore un peu d’écoulement d’alcool du chai », qui a une capacité de 2.500 hectolitres, a-t-il ajouté, sans pouvoir dire quel volume exact d’eau-de-vie contenait ce chai. « Le cognac est un alcool à 40 degrés et a donc une capacité d’inflammabilité importante », a expliqué le capitaine Bardin. 

Les feux de distillerie et de chais d’alcool sont rares dans la région de Cognac, seulement une vingtaine dans l’appellation depuis le début des années 2000, mais sont particulièrement dangereux car ils produisent beaucoup de chaleur et peu de fumée, avec des flammes bleues peu visibles. Et les vapeurs d’alcool qui s’échappent durant le vieillissement peuvent prendre feu en hauteur.

La région de Cognac est la première région d’Europe en matière de stockage d’alcool de bouche. Environ 550.000 hectolitres y sont produits et mis à vieillir chaque année. Dans le département de la Charente, il existe plus de 5.000 chais industriels et artisanaux et un millier de distilleries, dont 22 sont classées Seveso. La région doit d’ailleurs se doter d’ici 2020 d’un site spécialisé dans la formation des pompiers à la lutte contre les feux d’alcool, à Jarnac (Charente).