Blagnac: Le collégien n'a pas été enlevé, il aurait tout inventé

FAITS DIVERS Après une semaine d'enquête, les policiers pensent que ce collégien, qui assurait avoir été enlevé le 6 juin à la sortie de son établissement, aurait inventé ce kidnapping

J.R.

— 

La police. (illustration)
La police. (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Il assurait avoir été enlevé par un homme armé le 6 juin dernier à la sortie du collège Guillaumet de Blagnac. Après une semaine d’enquête et de vérifications, les enquêteurs pensent que ce garçon de 11 ans aurait menti sur ce kidnapping, indique une source policière.

Le collégien avait raconté aux policiers qu’un homme l’avait abordé avec un couteau vers 17h30 jeudi dernier puis l’avait retenu dans sa voiture. Inquiet de ne pas le voir rentrer à son domicile, c’est finalement son grand frère qui l’avait retrouvé vers 21h30, près de la patinoire de Blagnac.

Peut-être chez un ami

Le lendemain de cette tentative d’enlèvement, les parents du collégien, en classe de sixième, ont alerté le rectorat et l’établissement scolaire. Le 7 juin, le parquet était avisé de ces faits et a confié l’enquête à la brigade de protection des familles de la sûreté départementale qui a réalisé plusieurs auditions pour tenter de faire la lumière sur cette affaire.

Des recherches et l’exploitation des bandes de vidéosurveillance ont également été menées mais les enquêteurs n’ont pas réussi à confirmer la version du garçon. Prudents dès le début des investigations, ils ont finalement conclu qu’il avait tout inventé, soupçonnant même qu’il était chez un ami au moment des faits.