Bouches-du-Rhône: A Port-de-Bouc, la maison de la maire visée par des cocktails Molotov

CRIMINALITE La maison de la maire de Port-de-Bouc a été visée par des cocktails Molotov dans la nuit de mercredi à jeudi, sans faire de victime

R. K.

— 

Illustration de voitures de la Police nationale, le 29 mai 2019. Credit:NICOLAS MESSYASZ/SIPA
Illustration de voitures de la Police nationale, le 29 mai 2019. Credit:NICOLAS MESSYASZ/SIPA — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Une tentative d’intimidation ? Une vengeance ? La maison de la maire de Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) Patricia Fernandez-Pedinielli ( PCF) a été la cible de plusieurs lancers de cocktails Molotov. Les faits se sont produits aux alentours de 2 heures du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Ces cocktails Molotov ont provoqué un début d’incendie mais ils n’ont causé que des « dégâts matériels mineurs » et n’ont fait aucune victime, a confirmé la police à 20 Minutes .

Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Pierre Dartout a fermement condamné cette agression et a exprimé sa solidarité à la maire de Port-de-Bouc. Patricia Fernandez-Pedinielli a annoncé qu’elle allait porter plainte. La police judiciaire a été saisie.