Jura: Saisie record de méthamphétamines dans un camion frigorifique transportant des encadrements de portes

DOUANES Près de 400 kg d’amphétamines ont été découverts sur l’A39, cachés dans un camion, le chauffeur, un Espagnol, a été arrêté

G.V. avec AFP

— 

Illustration. Contrôles des douanes près de Strasbourg, sur une aire d'autoroute de l'A35. Le 12 mars 2018.
Illustration. Contrôles des douanes près de Strasbourg, sur une aire d'autoroute de l'A35. Le 12 mars 2018. — G. Varela / 20 Minutes

Saisie record de méthamphétamines sur l’A39. Mercredi, la brigade de surveillance des douanes de Lons-le-Saunier (Jura) a eu du flair : intriguée par la remorque frigorifique d’un camion transportant des palettes d’encadrements de porte, elle a découvert « des emballages thermo-soudés contenant des cristaux qui répondaient positivement au test de la méthamphétamine », a relaté la Juridiction interrégionale de Nancy (Jirs). Au total, « 67 paquets », pesant 391,24 kilos ont été saisis par les douaniers

C’est bien plus que la totalité des saisies de cette drogue de synthèse réalisées pour l’année 2018 tous services confondus (237 kg). « C’est un coup extrêmement significatif porté à ce trafic par la douane », a souligné auprès de l’AFP Jean Richert, vice-procureur au parquet de la juridiction interrégionale de Nancy (Jirs).

De l’Espagne à l’Allemagne

Le chauffeur, un Espagnol âgé de 42 ans, a été mis en examen dimanche pour « importation en bande organisée de stupéfiants, transport, détention, acquisition non autorisée de stupéfiants, importation en contrebande de marchandises dangereuses et association de malfaiteurs ». Il a été placé en détention provisoire. Lors de ses auditions, l’individu a expliqué qu’il « était chargé de transporter son chargement d’Espagne en Allemagne » et « qu’il n’était pas au courant de ce qu’il y avait dans son camion ».

Pour rappel, la méthamphétamine a une structure chimique semblable à celle de l’amphétamine, mais ses effets sont deux à cinq fois plus intenses et durables, avec un plus gros potentiel addictif. Cette drogue de synthèse est vendue sous forme de cristaux, de poudre, de gélules ou de comprimés, et sous différents surnoms comme « yaba », « ice » ou « crystal meth ».