Enfants fauchés à Lorient: La tante du suspect l'implore de se rendre aux autorités

ACCIDENT MORTEL Le suspect, âgé de 20 ans et déjà connu des services de police et de justice, est toujours activement recherché

S.A

— 

Des bouquets de fleurs ont été déposés sur le lieu de l'accident survenu dimanche à Lorient, où deux enfants ont été fauchés par une voiture.
Des bouquets de fleurs ont été déposés sur le lieu de l'accident survenu dimanche à Lorient, où deux enfants ont été fauchés par une voiture. — Fred TANNEAU / AFP

Il « doit se rendre ». Plus de 24 heures après l’accident mortel survenu à Lorient, la famille du principal suspect a lancé un appel pour lui de demander de se rendre aux autorités. Le conducteur en fuite, âgé de 20 ans, a fauché deux garçons de 7 et 10 ans, dimanche vers 17h30 au niveau du rond-point de Keryado à Lorient (Morbihan).

« Il a fait une connerie, il doit maintenant arrêter. Pour sa mère, pour son père, pour sa petite sœur et sa grand-mère, il doit se rendre et arrêter cette histoire », témoigne sa tante dans Le Parisien. Le jeune homme est déjà connu des services de police et de justice pour des faits de délinquance routière, notamment conduite sans permis. Il « aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu’il n’est pas titulaire du permis de conduire », indique le paquet de Lorient. La passagère âgée de 21 ans, qui serait sa petite amie, est également « activement recherchée ».

Pronostic vital engagé

Le garçon, âgé de 10 ans, est décédé des suites de ses blessures, a annoncé Laureline Peyrefitte, procureure de la République de Lorient dans un communiqué. L’autre victime a été transportée dans un état grave à l’hôpital de Brest. Son pronostic vital était encore engagé lundi.

Selon Ahmet Makas, président d’une association culturelle turque à Lorient, « les deux enfants, qui ne sont pas de la même famille, sont d’origine turque. Ils sortaient d’un McDonald » avant d’être fauchés par le véhicule qui roulait à vive allure, raconte-t-il à l’AFP.

Coopération avec les enquêteurs

Le chauffard circulait sur une voie réservée aux bus après avoir tenté d’échapper à un contrôle dimanche après-midi. Il était suivi à distance par une voiture de la gendarmerie. Elle transmettait « au centre opérationnel les informations nécessaires à son interception dans les meilleures conditions de sécurité possibles », précise le parquet de Lorient.

Dans un premier temps, le conducteur a percuté une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessés, avant de renverser les deux enfants qui se trouvaient sur le trottoir. Après l’accident, le conducteur et sa passagère ont pris la fuite à bord du véhicule avant de l’abandonner « à quelques centaines de mètres de l’accident » et de s’enfuir à pied, selon la procureure de la République de Lorient.

La famille du jeune homme coopère avec les enquêteurs pour qu’il soit rapidement retrouvé. « On a tous peur qu’ils fassent une connerie avec sa copine », a confié sa tante.