Lyon: Des anti-trottinettes bloquent les engins d'un coup de peinture

FAITS DIVERS Quelques dizaines de véhicules ont été immobilisés à Lyon ce week-end

J.S.-M.

— 

Un coup de bombe rose suffit à bloquer définitivement une trottinette;
Un coup de bombe rose suffit à bloquer définitivement une trottinette; — Florent Derue

Les anti-trottinettes se radicalisent. Un ou plusieurs Lyonnais ont décidé d’employer les grands moyens contre ces petits engins électriques qui se reproduisent à vitesse grand V​ dans les principales villes françaises. Ils ont tagué, d’un coup de peinture, le QR code qui permet d’activer les trottinettes électriques.

 

Sans QR code, l’engin est définitivement immobilisé. Le Lyonnais Florent Derue dit avoir vu, en début de semaine dernière, « pas mal de trottinettes peintes à la bombe. » Le Progrès évoque un ratio de trois trottinettes dégradées pour plusieurs dizaines en bon état.

Le quotidien régional rappelle d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que des nouveaux moyens de transport sont dégradés : à Paris, les câbles de frein de dizaines de scooters électriques en libre-service ont été dégradés.