Nord: Un homme suspecté d'avoir braqué plusieurs commerces interpellé

ENQUETE Le suspect et deux présumés complices ont été présentés ce vendredi à un juge d’instruction

Thibaut Chevillard

— 

Une voiture de police (illustration).
Une voiture de police (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

La paisible ville de Cambrai (Nord) a été troublée le 29 avril dernier lorsqu’un bureau de tabac a été braqué. L’auteur est un homme qui a agi, le visage dissimulé par une écharpe et des lunettes de soleil, armé d’un pistolet automatique. Le lendemain, le même malfaiteur s’attaque dans l’après-midi à une boulangerie du centre-ville. Puis, le 1er mai, il braque un troisième commerce.

Le groupe de recherches judiciaires va alors débuter l’enquête en interrogeant les témoins et en disséquant les images des caméras de surveillance afin d’obtenir une photo de son visage. Un tuyau fourni par un informateur les met sur la piste d’un individu arrivé récemment à Cambrai, déjà connu des services de police. L’analyse des traces d’ADN retrouvés sur les lieux correspondent à celles prélevées sur le suspect lors d’une précédente arrestation.

Des aveux

Les policiers vont alors parvenir à le localiser et mettre en place une opération pour l’interpeller. Le 5 juin, le suspect est appréhendé dans la rue par les enquêteurs qui le suivait depuis quelques jours. Ils vont également interpeller sept autres personnes parmi lesquelles un homme présenté comme un « toxicomane » qui l’aurait emmené en voiture sur le premier braquage, et une femme suspectée de l’avoir conduit sur les deux autres.

Tous trois ont été présentés ce vendredi à un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Cambrai. Selon une source policière à 20 Minutes, les enquêteurs n’ont pas retrouvé l’arme qui a servi aux braquages. En revanche, le suspect a reconnu devant eux l’intégralité des faits.